Construction : comment bien choisir son terrain ?

Publié le : 09 février 20223 mins de lecture

La recherche d’un terrain précède toujours toute construction immobilière. En effet, vous devez accorder une grande attention à cette phase, car votre futur projet en dépend. Lotissement ou zone isolée, terrain en pente ou plat, ville ou campagne, etc. Listez vos critères afin d’avoir une idée globale de votre choix. Voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix.

L’emplacement et le type de terrain !

La localisation de la zone doit figurer en tête de liste avant de choisir votre terrain. Où voulez-vous construire votre future maison ? Vous le déterminerez en étudiant l’attractivité de l’emplacement comme la proximité d’une pharmacie, des écoles, des transports, du marché, de votre lieu de travail, …. Cependant, vous devez les faire correspondre à votre type de terrain : lotissement ou parcelle isolée. Si vous choisissez le lotissement, vous serez probablement proche d’une zone urbanisée. En revanche, si vous choisissez une parcelle isolée, vous bénéficierez d’une grande tranquillité, mais elle ne sera peut-être pas reliée aux réseaux d’énergie et de communication. Il est donc recommandé d’y consacrer un budget supplémentaire.

L’orientation et la typologie !

En plus de l’emplacement, il ne faut pas négliger l’orientation et la typologie du terrain. L’orientation vous renseigne sur vos avantages par rapport à votre exposition au soleil, au vent, à la pluie, etc. Et elle a un impact important sur la consommation d’énergie de votre maison. Si vous optez pour un terrain en pente, exposé au sud, vous bénéficierez plus longtemps de la chaleur du soleil. En revanche, un terrain en cuvette vous met à l’abri du vent mais ne vous permet pas de profiter longtemps du soleil. En ce qui concerne la qualité du sol, il est recommandé de contacter un professionnel du domaine pour faire une évaluation avant de contracter avec le vendeur.

Les aspects juridiques à prendre en compte !

Il ne faut pas brûler cette étape car elle vous positionne dans les normes de l’urbanisme et évite les éventuels conflits fonciers. Le mieux est de se renseigner auprès de la mairie pour connaître les restrictions établies, le plan d’urbanisme et la fiscalité liée à un aménagement. Cela vous informe également sur les futurs projets prévus par la mairie à proximité de votre zone. Renseignez-vous sur ce qui peut changer après quelques mois ou années, car votre tranquillité d’esprit risque de ne pas durer longtemps après l’implantation d’une usine ou d’autres installations bruyantes qui peuvent vous mettre dans l’embarras.

Quels sont les risques à ne pas prendre d’assurance dommages ouvrage ?
Construction : doit-on assurer ses travaux ?

Plan du site